Connect
To Top

Une vie en cinémascope

Véronique Sanson : sortie du film de sa tournée en Blu-ray et DVD

Partagez

Cette chronique est aussi l’occasion de rencontrer Laurent Calut, l’un des témoins de la genèse de cette aventure américaine et coauteur du livre “Les Années américaines” pour recueillir son témoignage.

(Chronique mise à jour le 17 juillet 2016)

“Les Années américaines” ne relatent qu’une partie de l’existence musicale de Véronique Sanson, et ont principalement trait à ses albums parus de 1974 à 1981. “Le Maudit” (1974), “Vancouver” (1976), “Hollywood” (1977), “7ème” (1979) et “Laisse-la vivre” (1981) sont les cinq opus d’une artiste qui ne cesse de nous plonger dans le grand bleu californien de ses vagues sonores. Les chansons de Véronique Sanson sont aussi liées à nos souvenirs personnels. Par exemple, voilà près de quarante ans qu’est paru, au moment où j’écris ces lignes, le vinyle de “Hollywood”, précieux souvenir de nos années aux couleurs d’un film Super-8. J’eus le coup de foudre dès que je découvris à la radio “Bernard’s Song” (“il n’est de nulle part”), en 1977. J’étais alors gamin et le single était complètement différent de tout ce que j’avais entendu en français jusque-là.

“Ce que l’artiste a enregistré durant cette période continue encore à nous toucher profondément”

Avec “Les Années américaines”, il ne s’agit pas seulement d’une chanteuse et d’une poignée d’albums : il s’agit d’un concept poignant hors du commun, inspiré par toute une gamme de tourments mais aussi de bonheurs qu’éprouva l’interprète du “Maudit”. Ce que Véronique Sanson a enregistré durant cette période continue encore à nous toucher profondément et, à mon humble avis, bien plus que l’artiste n’aurait pu l’imaginer.

Un livre merveilleux sur ses années américaines – une période où elle est partie vivre aux États-Unis avec le musicien américain Stephen Stills, du groupe Crosby, Stills & Nash (and Young) – est paru le 21 janvier 2015. L’ouvrage (Editions Grasset) écrit par Laurent Calut et Yann Morvan avait déroulé le tapis rouge à une tournée indiscutablement triomphale qui s’est achevée le 9 janvier 2016 à guichets fermés à l’Olympia : 76 concerts au total, dont 14 Olympia, 2 Palais des sports et une dizaine de festivals l’été dernier !

« Une œuvre indispensable
dont nous ne saurions nous passer »

Le film du concert intégral, approximativement 2 h 26 d’une captation signée par François Goetghebeur (Grand Prix Sacem 2015 de l’auteur-réalisateur de l’audiovisuel), est disponible depuis le 10 juin en éditions 2 CD + DVD et 2 CD + Blu-ray (Columbia-Sony). Les fans seront ravis d’apprendre que le site officiel offre actuellement en exclusivité trois titres audio en prime lors d’une commande de l’édition DVD ou Blu-ray* (lire info plus bas).

Cette réalisation particulièrement rythmée et soignée est le témoignage brillant et captivant des rendez-vous d’une artiste en totale harmonie avec un public emballé et, chose rare, sans frontière de générations. “Les Années américaines, le film” est une œuvre indispensable dont nous ne saurions nous passer. Véronique Sanson avait confié en chanson : “La vérité d’un souvenir, c’est qu’il existe encore”. Tellement vrai grâce à ce film… Tellement “MERCI” Véronique Sanson !

Véronique Sanson a été nommée pour la sixième fois dans la catégorie Artiste interprète féminine de l’année aux Victoires de la musique 2016 et a reçu l’an passé de prestigieuses récompenses : le prix spécial de la Sacem 2015 ainsi que la Grande médaille de l’Académie française.

EXCLUSIVITÉ : 3 TITRES OFFERTS* sur le site officiel !

SANSON-PRECOMMANDEPrès de 2 h 30 de live, soit l’intégralité du concert en vidéo et en audio à découvrir en 2CD+Blu-ray ou 2CD+DVD ! En commandant cette édition sur le site de Sony Music, vous téléchargerez immédiatement les 3 inédits : Un peu plus de noir, Harmonies, Tu sais que je t’aime bien.


► Le commander : http://smarturl.it/SansonLiveDVD
► Le commander avec 3 bonus exclusifs : https://store.sonymusic.fr/veroniquesanson/
► Le télécharger : http://smarturl.it/SansonLive

► Ecoutez/Listen !

 

Entretien avec Laurent Calut, coauteur du livre « Les Années américaines »


Par Frederic

Laurent Calut est un proche de la chanteuse. Coauteur du livre “Les Années américaines” (Editions Grasset), j’ai eu l’occasion de discuter avec lui à propos de la fabrication de son ouvrage (Lire mon interview, ici). Il est aussi le témoin de la genèse de cette tournée américaine. Laurent a accepté de répondre à quelques petites questions pour le blog.

Q. Laurent, quel est ton tout premier sentiment maintenant que l’aventure américaine est imprimée dans un livre et aujourd’hui gravée sur des disques ?
R. Ce DVD est le dernier chapitre de la célébration de ces “années américaines”, une incroyable aventure… Je suis très fier de notre livre et de son succès, avec l’impression que nous [avec Yann Morvan] étions là au bon endroit au bon moment. Véronique parle d’un “alignement de planètes” quand elle évoque le déroulement de ce qui s’est enchaîné à partir du moment où on a retrouvé les photos d’Hawaii et ses cahiers de composition des années 1970. La tournée a été phénoménale, des souvenirs magnifiques qu’on retrouve aujourd’hui immortalisés sur ce DVD. Très honnêtement, il s’appelle “le film” parce qu’on est au-delà de la captation.

« Toujours cette impression d’avoir été au bon endroit au bon moment… »

Q. Es-tu intervenu dans la conception de ce nouveau coffret (Film + CD) ? Si oui, quel a été ton rôle ?
R. J’ai la chance d’avoir un rôle de “consultant” et de relecteur, d’avoir pu en l’occurrence faire des propositions (comme celle d’offrir des titres audio bonus à la précommande) et même d’être un peu à l’origine de quelque chose de très beau qu’on pourra lire dans le livret. Toujours cette impression d’avoir été au bon endroit au bon moment…

Q. Qui a choisi l’image de la couverture du DVD ?
R. Finalement, on n’avait pas tant de photos professionnelles de cette tournée que ça… Je me suis souvenu de Cyril Moreau, croisé tous les soirs à l’Olympia. On a parcouru tous ses clichés avec Véronique et envoyé une sélection à Sony. Le graphiste a fait des essais et Véronique a choisi d’emblée cette photo. Ensuite, il y a eu différents essais de couleurs pour la typo et c’est Véronique qui a tranché. Il y avait un essai avec un grain très 70’s sur la photo qui rendait pas mal du tout, mais, comme il s’agissait d’’un DVD, il était important de montrer une image très nette.

Q. Après le livre “Les Années américaines”, ton implication dans la tournée, notamment grâce à ton travail très réactif sur les réseaux sociaux (site officiel, blog, etc.) et ce film, la boucle américaine est-elle vraiment bouclée ?
R. Oui, cette fois-ci, la page “années américaines” est bel et bien tournée… mais la suite arrive, excitante : un nouvel album studio, prévu pour novembre ! Et, entre-temps, il y a le joli duo avec Grand Corps Malade (qui sort le 17 juin).

Q. L’été arrive, as-tu prévu des vacances après ce tourbillon américain ?
R. L’été arrive, les saisons passent et c’est toujours la même histoire… 😉

A découvrir ! Véronique Sanson : un duo inédit avec Grand Corps Malade
Grand Corps Malade offre à ses fans un joli duo avec Véronique Sanson « Face B » paru depuis le 17 juin dernier. Cette chanson et deux autres duos supplémentaires (L.E.J et Ben Mazué) figurent dans la réédition de l’album « Il nous restera ça » (Anouche Productions).
Véronique Sanson à Bordeaux (5 mars 2015. Photo chroniclefred.com)

Véronique Sanson en concert (ici à Bordeaux le 5 mars 2015)

 

 

*Informations publiées sous toutes réserves. Veuillez consulter le site officiel https://store.sonymusic.fr/veroniquesanson/ pour de plus amples renseignements.
Le film : Photo de couverture : Cyril Moreau. Label Columbia – Sony Music. Merci à Laurent Calut.
“La vérité d’un souvenir c’est qu’il existe encore” est une citation extraite de “Ainsi s’en va la vie”, titre composé par Véronique Sanson paru dans l’album “Véronique Sanson” (1985).
Relecture | Merci Fabienne
Rejoignez la page Facebook de Fabienne !

Partagez

More in Entrevues