Connect
To Top

CD | Un été intergénérationnel

CHIC, Giorgio Moroder ou encore Simply Red marquent des retours de stars légendaires. Complétez la playlist idéale de vos vacances. Une chronique vaccinée avec une aiguille à phonographe !

Please share - Partagez

Les sorties funky groove de l’été L’été 2015 sera soul et funk. Ou pas. CHIC, Giorgio Moroder ou encore Simply Red marquent d’inespérés retours de stars légendaires. Certains sont annoncés dans une poignée de semaines mais d’autres sont déjà disponibles pour compléter la playlist idéale de vos vacances. Première partie d’une chronique de coups de cœur, vaccinée avec une aiguille à phonographe !

Le premier come-back de l’été est celui de Con Funk Shun, groupe légendaire dans les années soixante-dix et quatre-vingt. Il fut aussi innovant que Earth, Wind & Fire, The Commodores ou Kool & The Gang. Il revient dans une forme éblouissante après presque trois décennies hors des hit-parades américains grâce à « More than Love » (Shanachie), une belle œuvre R&B teintée de jazz mais résolument tournée vers les sonorités actuelles. L’âme du groupe est toujours activement présente, notamment avec les leads originaux. Il suffit d’écouter par exemple « It’s Time » avec ses violons classieux et des chœurs parfaits pour s’en convaincre. Mais, comme la plupart de ces groupes old school prestigieux, pas question de sonner rétro aujourd’hui, ce qui fera sûrement grincer les dents des puristes et des fans de la première heure.

Simply Red fait aussi un « come-back » après huit années d’absence avec l’album « Big Love » (Warner) annoncé pour le 1er juin. Arrivé avec les premiers rayons de soleil, le single « Shine On » annonce déjà une pop british et brillante qui puise sa source dans la musique noire américaine.

Juste avant le jour le plus long, l’inaltérable et légendaire Giorgio Moroder sera de retour avec un percutant « Déjà-vu » (Sony), électro-calibré avec une précision sans pareille. Un véritable horloger du dancefloor qui a convié Kylie Minogue, Britney Spears, Sia et bien d’autres invités-surprises dans le mécanisme musical de son double album prometteur.

Mais le tapis rouge de la funk soul luxueuse revient indiscutablement au groupe CHIC featuring Nile Rodgers. Après 22 ans d’absence, CHIC est une renaissance inespérée pour les fans et les nouvelles générations grâce au génie de Nile Rodgers et de son « savoir-faire ». Le mythique auteur-compositeur-producteur à succès officie sans cesse pour les plus grands artistes de la planète (Madonna, David Bowie, Daft Punk…) depuis trois générations au moins, cela va sans dire. Précédé par l’énergique single « I’ll Be There » qui complétera sûrement votre playlist estivale (je n’ai toujours pas déballé le plastique du vinyle maxi 45 tours pour conserver intact le Graal), l’album « It’s About Time » (Warner) serait annoncé dans les prochains mois… L’attente est devenue insoutenable pour les fans mais « Good times are here again! » Pour patienter, j’ai eu la surprise de découvrir TUXEDO (alias Mayer Hawthorne & Jake One) (Stones Throw), avec une œuvre éponyme enivrante qui navigue entre néo-soul et hip-hop et qui ressuscite sans complexe les années quatre-vingt.

Autre nouveauté : le Big album de Geyster. Disponible sous la forme de 3 CD, le plus Californien de nos Français ne ratera pas non plus le rendez-vous estival 2015 avec « Knight Games I, II & III » (Somekind Records), une œuvre soul funk et rock inventive digne de Donald Fagen, Michael Francks ou encore Gino Vannelli. Geyster est la garantie de belles mélodies teintées d’un merveilleux son West Coast si cher aux fans des années FM. Une trilogie à écouter sans modération toute la nuit, allongé confortablement sur la plage. C’est juste une « suggestion de présentation », comme on dit en publicité.

Restons sous le soleil de Californie avec le retour remarquable de la période américaine de Véronique Sanson (Entre 1974 et 1981). Impossible de se lasser du groove funky de Bernard’s Song (Il est de nulle part), extrait de la compilation indispensable « Les années américaines » (Warner). Sa tournée triomphale qui réunit toutes les générations continue cet été sur les routes de France.

J’apprécie aussi l’initiative de Culture Factory de rééditer aujourd’hui dans sa célèbre série Vinyl Replica le très soul « Up-Tight » de Stevie Wonder. Le sympathique label est spécialisé dans la remastérisation et la réédition d’albums originaux à l’identique (pochettes, crédits, etc.). L’occasion de redécouvrir et écouter dans de belles conditions cet album propulsé par Talma (Motown) en 1966. Idéal pour pimenter vos nouveautés estivales.

« Le temps qui passe n’a finalement aucune importance : c’est le dénominateur conceptuel de ces nouveautés pétillantes »

J’aimerais revenir sur le nouvel opus de Giorgio Moroder, le célèbre producteur-compositeur avant-gardiste qui avait révélé Donna Summer avec « Love To Love You Baby » en 1975. L’auteur de « Midnight Express » nous parle d’une cure de jouvence avec « 74 Is the New 24 », un des titres issu de son nouvel album « Déjà-vu ». Le concept : aucune différence entre les jeunes auteurs de 24 ans et les plus âgés de 74 ans. Cela me permet de conclure la chronique en vous disant qu’à la belle étoile, nul doute que leurs notes de musique pailletteront de la même façon le ciel de notre été.

Les informations publiées dans cette chronique sont sous toutes réserves. Le contenu du blog chroniclefred.com relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. N’hésitez pas à partager mes chroniques sur les réseaux sociaux à condition que le lien chroniclefred.com soit mentionné (c’est le cas en utilisant les boutons des réseaux proposés ci-dessous). Il n’est pas nécessaire d’obtenir mon autorisation pour le droit de courte citation dans un but d’illustration, à condition de toujours faire apparaître la mention suivante : ChronicleFred.com. Pour d’autres utilisations, voir les conditions dans la rubrique à propos.  Illustration © Mai 2015 chroniclefred : « Le phonographe qui lit un CD ».

Relecture France | Merci Fabienne
Rejoignez la page Facebook de Fabienne !

Please share - Partagez

More in Chronique musique